ShinysHunters

Forum des chasseurs de shinies (SH). Bienvenue !
 
AccueilAccueil  Site SH  Discord  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le végétarisme, le végétalisme, le bien des animaux et la morale

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Alphacore
Chercheur de Shinies
Chercheur de Shinies


Masculin Age : 28
Nombre de messages : 219
Date d'inscription : 28/10/2012
Localisation : Bah ouais.
Nombre de Shinies : Pi.

MessageSujet: Le végétarisme, le végétalisme, le bien des animaux et la morale   Mer 24 Avr 2013 - 12:50

Référez vous à la page 56 et à la page 57 du topic HS avant de poursuivre. Soyez courtois, aussi virulentes soient vos réponse.

http://shinyshunters.fr-bb.com/t5921p825-topic-hs

Bon débat !
Revenir en haut Aller en bas
Brasounette
Vendeuse de rêves
Vendeuse de rêves
avatar

Féminin Age : 25
Nombre de messages : 4775
Date d'inscription : 24/08/2006
Localisation : A la garderie de l'IA, en train de surveiller mes enfants
Nombre de Shinies : MY BUTT IZ SHINY TOO

MessageSujet: Re: Le végétarisme, le végétalisme, le bien des animaux et la morale   Mer 24 Avr 2013 - 16:40

J'ai viré la description qui était vraiment plus que limite.

_________________

"Venez me le dire en face, bande de crabes." - Brasounette en 2013, mais toujours valable aujourd'hui
Goomy Goomy Goomy Goomy:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://dodohunter.skyrock.com
Alphacore
Chercheur de Shinies
Chercheur de Shinies


Masculin Age : 28
Nombre de messages : 219
Date d'inscription : 28/10/2012
Localisation : Bah ouais.
Nombre de Shinies : Pi.

MessageSujet: Re: Le végétarisme, le végétalisme, le bien des animaux et la morale   Mer 24 Avr 2013 - 19:03

C'est toi la modératrice, t'as le pouvoir.
Ca serait emmerdant que ça parte en baston pour une description mal interprétée.

J'ai voulu rappeler le ton enlevé quoique sérieux du débat avec la description. C'est raté, tant pis ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Coabolt
Chercheur de Shinies
Chercheur de Shinies
avatar

Masculin Age : 24
Nombre de messages : 495
Date d'inscription : 05/11/2012
Localisation : chez moi en train de geeker
Nombre de Shinies : plusieurs

MessageSujet: Re: Le végétarisme, le végétalisme, le bien des animaux et la morale   Ven 26 Avr 2013 - 0:49

M'étant posé des questions quant au fait de manger de la viande et ayant vu le débat à propos de ce sujet qui me semble intéressant, je vais essayer de m'exprimer. Je ne tente pas de convaincre mais de donner mon avis.

Je mange de la viande comme la plupart des gens, mais je pense surtout que c'est dû à l'éducation qui nous a expliqué que l'être humain est omnivore et qu'on est supérieur aux animaux. Mais sincèrement, certains articles et faits m'ont fait froid dans le dos et m'ont poussé à me remettre en question. Entre les conditions d'abattage ou encore cet article (j'ose espérer que ça ne fonctionne pas comme ça dans toutes les usines de la viande), et surtout un fait aberrant : une calorie animale demande en moyenne dix calories végétales pour être produite.

Ajoutons à cela le fait qu'un régime alimentaire majoritairement basé sur des végétaux est beaucoup plus sain qu'un régime basé principalement sur la viande. Voilà plein de raison de vouloir stopper, ou du moins diminuer, sa consommation de viande. J'aimerais sincèrement essayer sauf que le problème est que la viande est partout et est tellement bien intégrée au régime alimentaire de la plupart des humains qu'il devient parfois difficile d'être pris au sérieux par son entourage.

Le fait de tuer des animaux vivants et conscients pour extraire un produit mangeable est une autre raison de vouloir arrêter ; sans forcément relever de l'animalisme, ça relève une certaine empathie selon laquelle l'être humain ne doit pas se permettre le droit de vie ou de mort sur les animaux. À l'abattoir les animaux paniquent ou remuent, ce qui prouve qu'ils veulent et essaient d'échapper à la mort qui leur est promise à très court terme : impossible de ne pas imaginer un seul instant être à leur place. Il me semble avoir lu quelque part (je ne sais plus du tout où) dans un article qui prônait le végétarisme, qu'à l'avenir les abattoirs où sont tués les animaux destinés à devenir de la viande pourraient être comparés aux exterminations en masse d'êtres humains dans les génocides. C'était ce que disait l'article mais vu à quel point le monde devient de plus en plus stupide et gouverné par l'argent à mon avis ça ne risque pas d'arriver tout de suite.
À ce niveau-là, on peut se demander si les lions qui tuent les gazelles, par exemple, sont cruels. En fait, dans la nature, une loi selon laquelle les êtres vivants doivent tout faire pour survivre et perpétuer leur espèce s'est imposée. Sauf que l'être humain a en quelque sorte réussi à s'en échapper. Perpétuer son espèce ? Pas de problème, on est plus de six milliards sur la planète ! (Petit HS, l'envie de perpétuation de l'espèce est certainement la raison pourquoi on a si peur de la fin de l'humanité) Survivre ? On ne cherche pas à survivre quand on a un toit, une assurance maladie, des loisirs et des responsabilités à assumer quotidiennement (choses dont ne bénéficient malheureusement pas une bonne partie de l'humanité). Son intelligence a par ailleurs permis d'exprimer de l'empathie à un point que la plupart des gens estiment que personne n'a le droit de vie ou de mort sur les autres.

L'argument de l'empathie peut expliquer pourquoi on peut essayer d'éviter de manger de la viande sans dire non aux produits issus de l'animal qui n'impliquent pas forcément de le tuer. Sauf qu'en réfléchissant un peu, ça risque de ne pas trop tenir la route. Comme dit plus haut, les calories animales demandent bien plus à produire que les calories végétales ; cela inclut la viande mais aussi les autres produits (œufs et lait notamment). Après je ne sais pas trop si le lait et les œufs demandent plus ou moins d'énergie que la viande pour être produits. De plus, les animaux producteurs devront forcément mourir un jour. Qu'est-ce qui est alors le plus rentable (pas au niveau financier, niveau calorique et alimentaire), s'en nourrir ou les incinérer ? (Même si la viande d'animaux morts de vieillesse est d'horrible qualité) Et puis, les animaux producteurs d'œufs ou de lait ne vivent pas forcément dans de bonne conditions puisque évidemment certains industriels qui voient avant tout la nourriture comme moyen de profit que comme moyen d'apporter quotidiennement l'énergie et les molécules dont on a besoin, vont forcément chercher le moyen de production le plus rentable financièrement, quitte à ce que les animaux vivent dans de mauvaises conditions. Donc je pense que l'argument de l'empathie peut tenir la route à condition d'acheter les œufs frais d'un fermier bio qui élève ses poules en plein air et ne les soumet pas au stress permanent, mais pas si on prend des œufs de poules élevées en batterie.

Mais le gros problème est que la viande et les autres produits issus des animaux sont presque partout dans les produits alimentaires, du coup difficile d'y échapper, et il y a vraiment trop de produits dont on ne s'imagine pas se priver. Du coup, il devient difficile d'adapter son régime alimentaire, surtout quand on n'aime pas la plupart des légumes, d'autant plus que ce n'est pas parce qu'un produit n'est aucunement d'origine animale qu'il est forcément meilleur écologiquement et nutritionnellement. Exemple avec le Nutella, qui n'est constitué d'aucun ingrédient d'origine animale (du moins à ce que je sache, corrigez-moi si je me trompe, genre s'il y a quelque chose comme la gélatine de viande qu'on trouve dans certains bonbons), mais qui est catastrophique niveau écologique (une partie des ingrédients sont cultivés dans des cultures qui ont remplacé les forêts tropicales et équatoriales, participant ainsi à la déforestation et à l'émission massive de CO2) et mauvais sur le plan nutritionnel (trop de sucre et de mauvaises graisses). C'est un autre produit que j'aimerais bien éviter, mais il me rend tellement accro que j'ai du mal à m'en passer.

Un autre point sur lequel il serait intéressant de parler est la reproduction in vitro de la viande. Cela permettrait de continuer à en consommer en s'affranchissant de ses plus gros problèmes, à savoir la cruauté envers l'animal et la pollution qu'elle engendre. Il y a un article intéressant si vous souhaitez en savoir plus à ce sujet. N'hésitez pas non plus à taper « viande in vitro » sur Google.

Enfin tout de même, si j'ai décidé d'éviter de consommer de la viande mais que j'en trouve par hasard dans mon réfrigérateur parce qu'un ami carnivore qui a amené sa nourriture l'a laissée dans le frigo sans l'avoir mangée ni l'avoir reprise après son départ, je pense quand même que je la mangerais. Déjà à la base je déteste le gâchis de nourriture, et si on rajoute que pour produire cette nourriture il aura fallu dépenser énormément de calories végétales et tué un animal, si ça a été au final fait pour rien, c'est d'autant plus inacceptable.
Revenir en haut Aller en bas
Alphacore
Chercheur de Shinies
Chercheur de Shinies


Masculin Age : 28
Nombre de messages : 219
Date d'inscription : 28/10/2012
Localisation : Bah ouais.
Nombre de Shinies : Pi.

MessageSujet: Re: Le végétarisme, le végétalisme, le bien des animaux et la morale   Ven 26 Avr 2013 - 2:23

Je me suis déjà exprimé sur l'empathie et les animaux, et mon point de vue à ce sujet, je ne vais pas me répéter alors. (elle est sélective, en gros)

Comment on fait pour être accro au Nutella ? (sérieusement. C'est pas un troll.)

A la lecture de ton post, je trouve le végétarisme aussi dangereux écologiquement que la production de viande. Dans les deux cas il faut déforester pour soit que les animaux mangent, soit que les fruits et légumes poussent.

Pour ce qui est de la quasi-omniprésence des produits animaux dans la bouffe, l'industrie pourrait réfléchir à comment remplacer ces produits par des produits végétaux pour fabriquer des aliments de même qualité sinon meilleurs au goût. Encore que c'est peu probable que ça se fasse, continuer de faire comme d'habitude ça rapporte dans l'industrie, et l'agroalimentaire n'y échappe pas. Pourquoi changer de façon de faire ? Ils perdraient du fric !

Le lion qui tue la gazelle n'est pas cruel. Il a besoin de survivre, il se donne les moyens de le faire. Et il les a. Quant à nous humains... Je ne nous trouve pas cruel non plus. Les animaux morts naturellement sont dégueu à manger et nutritivement peu intéressants. C'est plutôt un honneur pour les animaux d'être abattus pour leur viande. On leur reconnaît de la valeur qu'ils n'auraient pas s'ils étaient mort de vieillesse/maladie. Et on s'en sert. Mais ils n'ont pas de conscience d'eux-même (en tout cas ceux qu'on mange en Occident), et quand bien même, je me débattrai à leur place aussi, mais pas dans le but de survivre pour survivre (celui du cochon ou de la vache par exemple), mais parce que je voudrais continuer à vivre pour moi, faire ce que je veux, garder le contrôle sur ma vie, bref continuer à éprouver mes instincts derrière moult rationalisations qui n'intéressent personne ici. XD Le pourquoi se débattre à une réponse différente selon que c'est un animal ou un humain qui se débat, et il n'y a alors pas lieu qu'il y ait de l'empathie. Pourquoi se mettre à la place d'un animal qui ne se rend pas compte de lui-même ?

Le jour où manger de la viande sera considéré comme un symptôme de psychopathie/sadisme/perversion, ça sera ... ... ... bête ? En tout cas d'une stupidité tellement grande que je n'y comprendrais jamais rien.

J'ai meilleure conscience à manger du boeuf qui a mangé de l'herbe et des céréales toute sa vie (OGM ou pas, je m'en fous pas mal, encore que ça pose question sur les ratio de protéines X, Y, Z etc. dans le produits final et des conséquences de ce ratio sur la biologie humaine ; HS) plutôt que des plantes polluées aux pesticides, qui, cultivées les unes après les autres épuisent la terre... Ma terre, dénaturée aux pesticides, sur-azotée, en excès de potassium etc. Alors que les animaux chient et pissent dessus, ça la nourrit.

Edit : Je suis Ureshii, + swag que jamais, maintenant Cool :mdr:


Dernière édition par Alphacore le Ven 26 Avr 2013 - 2:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Brasounette
Vendeuse de rêves
Vendeuse de rêves
avatar

Féminin Age : 25
Nombre de messages : 4775
Date d'inscription : 24/08/2006
Localisation : A la garderie de l'IA, en train de surveiller mes enfants
Nombre de Shinies : MY BUTT IZ SHINY TOO

MessageSujet: Re: Le végétarisme, le végétalisme, le bien des animaux et la morale   Ven 26 Avr 2013 - 2:38

Ureshii on en a déjà parlé dans l'autre topic, et Coabolt l'a rappelé, mais pour nourrir un animal il faut des quantités gigantesques de végétaux et d'eau. Donc en comparaison il serait plus intéressant et éco-friendly que tout le monde devienne végétarien : on vire la case "viande" et on se nourrit d'une petite quantité de légumes.

Pour le Nutella et pour le chocolat, je crois que de réelles études ont prouvé qu'une dépendance au chocolat pouvait être physiquement possible. Et puis chaque personne a son pêché mignon, LE truc que tu adores Wink

Tu sais la nourriture donnée aux animaux, et que tu ingères donc indirectement en mangeant ton steak est absolument dégueulasse. Les OGM (honnêtement on s'en fout pas, cherche un peu des reportages sur Monsanto par exemple si tu veux t'intéresser au sujet), les médicaments (présente dans l'eau qu'ingèrent les bêtes, ou tout simplement quand elles sont malades on leur donne des médocs pour éviter qu'elles ne crèvent avant l'abattoir), et les pesticides. Et tu sais dans l'exploitation agricole ils font des tournantes, en effet les patates ne puisent pas les mêmes nutriments dans le sol que les radis etc. , donc les agriculteurs font un an de patates, puis un an de radis, et enfin un an de repos pour la terre. De plus j'ai déjà expliqué plus haut qu'il serait plus intéressant de ce point de vue là que tout le monde se mette aux légumes. Mais si tu veux vraiment vivre sainement, alors il vaut mieux faire son propre petit potager : tu excluras déjà pas mal de saloperies (OGM, pesticides) et quand bien même tu vivrais dans une zone urbaine avec pollution, ce sera déjà ça de pris.

(Mais vraiment je vous conseille de regarder des documentaires sur Monsanto. Pas des trucs de propagande, des documentaires qui les dérangent justement. Monsanto est un démon qui rase tous ses concurrents sans sembler vouloir s'arrêter. Monsanto fait changer les lois pour qu'elles lui conviennent. Monsanto graisse la patte de TOUS les labos s'étant penchés sur la dangerosité des OGM et de leurs pesticides. En Europe nous sommes encore un peu protégés, mais bientôt ce sera fini.)

Edit: un très bon documentaire (selon mes fragments de mémoire de l'époque), si vous avez 100 minutes, ou même 20 pour se faire une idée... Smile


_________________

"Venez me le dire en face, bande de crabes." - Brasounette en 2013, mais toujours valable aujourd'hui
Goomy Goomy Goomy Goomy:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://dodohunter.skyrock.com
Alphacore
Chercheur de Shinies
Chercheur de Shinies


Masculin Age : 28
Nombre de messages : 219
Date d'inscription : 28/10/2012
Localisation : Bah ouais.
Nombre de Shinies : Pi.

MessageSujet: Re: Le végétarisme, le végétalisme, le bien des animaux et la morale   Ven 26 Avr 2013 - 2:57

Je ne peux que répondre une chose : la viande apporte plus d'énergie que les légumes (sans compter les patates qui en apportent presque autant, un chouilla + je crois). Si je mange que des légumes et des féculents je m'affaiblis. Le temps que mon corps digère toutes ces fibres gonflées et vitaminées, et me refasse avoir faim, je suis déjà demain et je manque de calories.

Je sais pas si cet argument tient debout, mais l'estomac fonctionnant à l'espace pris et pas aux calories ingérées...
Revenir en haut Aller en bas
Brasounette
Vendeuse de rêves
Vendeuse de rêves
avatar

Féminin Age : 25
Nombre de messages : 4775
Date d'inscription : 24/08/2006
Localisation : A la garderie de l'IA, en train de surveiller mes enfants
Nombre de Shinies : MY BUTT IZ SHINY TOO

MessageSujet: Re: Le végétarisme, le végétalisme, le bien des animaux et la morale   Ven 26 Avr 2013 - 3:10

http://informationsnutritionnelles.fr/energie-kilojoules

Sur cette page tu peux par exemple voir qu'un bon gros plat de spaghetti avec une bonne sauce tomate te donnera bien plus d'énergie qu'un steak. Donc non, la viande n'apporte pas plus d'énergie Wink D'ailleurs si on parle d'énergie=peps, c'est les sucres lents qui nous donnent le plus de force, et les sucres rapides donnent des coups de boost. Après je n'ai pas réussi à trouver la valeur nutritionnelle de légumes sur cette page (on dirait que ça ne concerne que les produits de marque) mais c'était surtout pour montrer que d'autres aliments supplantaient la viande en terme d'énergie.

Edit: ah j'ai trouvé certains légumes. La patate reste loin devant les viandes, mais les autres légumes sont bien en dessous par contre. Mais ça prouve qu'il y a moyen de s'arranger et d'avoir assez d'énergie sans viande, d'ailleurs les végans le prouvent bien. x)

_________________

"Venez me le dire en face, bande de crabes." - Brasounette en 2013, mais toujours valable aujourd'hui
Goomy Goomy Goomy Goomy:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://dodohunter.skyrock.com
Alphacore
Chercheur de Shinies
Chercheur de Shinies


Masculin Age : 28
Nombre de messages : 219
Date d'inscription : 28/10/2012
Localisation : Bah ouais.
Nombre de Shinies : Pi.

MessageSujet: Re: Le végétarisme, le végétalisme, le bien des animaux et la morale   Ven 26 Avr 2013 - 15:56

Ok. J'ai pas regardé la page, quelque chose me dit que t'as raison. Smile Maintenant, un sucre reste un sucre, lent ou rapide, si le corps en a trop c'est pas bon. D'où mon amour de la viande qui à sa façon donne des coups de boost (à moi en tout cas). Je crois pas que ça soit un effet placebo, sinon j'aurais perdu du poids.

Reste à s'arranger pour garder des coups de boost aussi bon qu'avec des sucres rapides sans se saturer de sucres tous les jours. Parce que la force tranquille de la patate est pas toujours utile.

Edit : Ah ouais, les courgettes c'est très intéressant. *ironie*
C'est bon mais ça n'apporte presque rien (je continuerai à en manger quand même). Sinon du cuivre, du potassium, des vitamines A et B9... C'est "tout", sans compter les fibres. Et ces vitamines je les trouve ailleurs. Bananes, carottes entre autres.

Je vais exagérer, mais il n'est pas question que je devienne diabétique en me gavant de céréales pour avoir assez d'énergie pour l'amour des animaux. Plus modérément, se priver de viande amène à consommer + de sucres, à long terme j'ai de gros doutes quant au diabète. Si je dois passer pour un monstre sanguinaire assoiffée de viande pour ne pas être diabétique c'est d'accord. Sérieux.
Revenir en haut Aller en bas
mystic251
Premiers membres
Premiers membres
avatar

Masculin Age : 29
Nombre de messages : 1123
Date d'inscription : 04/10/2005
Localisation : Bourgogne
Nombre de Shinies : -

MessageSujet: Re: Le végétarisme, le végétalisme, le bien des animaux et la morale   Ven 26 Avr 2013 - 19:32

Le sucre en lui même n'est pas nécessaire, mais c'est un addictif qui te donne envie d'en racheter, d’où sa présence partout.
Et y en a même dans la viande, donc si tu veux pas devenir diabétique, il faut te faire une raison, c'est trop tard (c'est une blague la XD, sauf pour le sucre).
Et je parle bien de sucre ajouté, et pas de glucose qui est un sucre naturel.
Par ailleurs, c'est en mangeant trop de sucre que tu deviens diabétique, pas en bouffant des céréales.
Généralement c'est les gâteaux/bonbons ce genre de conneries.
Revenir en haut Aller en bas
http://mystic251.skyblog.com/
Alphacore
Chercheur de Shinies
Chercheur de Shinies


Masculin Age : 28
Nombre de messages : 219
Date d'inscription : 28/10/2012
Localisation : Bah ouais.
Nombre de Shinies : Pi.

MessageSujet: Re: Le végétarisme, le végétalisme, le bien des animaux et la morale   Sam 27 Avr 2013 - 17:54

Ouais ok, j'ai intérêt à me calmer sur le Mc Do' alors. xD J'ai tellement la flemme de me préparer à bouffer que je mange assez souvent là-bas. Bref.

J'ai du bol de préférer la viande au reste. Ca doit être vachement dur pour les accros au sucre. ._.
Revenir en haut Aller en bas
Brasounette
Vendeuse de rêves
Vendeuse de rêves
avatar

Féminin Age : 25
Nombre de messages : 4775
Date d'inscription : 24/08/2006
Localisation : A la garderie de l'IA, en train de surveiller mes enfants
Nombre de Shinies : MY BUTT IZ SHINY TOO

MessageSujet: Re: Le végétarisme, le végétalisme, le bien des animaux et la morale   Sam 27 Avr 2013 - 21:38

Ureshii: https://www.youtube.com/watch?v=kdINcDXcPso

J'avais vu aussi un reportage beaucoup plus trash sur l'envers du décors de chez Macdo : la viande dégueulasse voir pourrie, la merde ( oui littéralement la merde) qui tombait dessus (car les employés n'ont pas le temps de nettoyer correctement les intestins)... Et puis faut bien se dire que pour manger un repas complet avec hamburger frites et coca pour 6€, y'a une couille quelque part. x)

Au pire si tu as la flemme de te faire à bouffer il vaut encore mieux aller te chercher une frite dans une friterie, des ailes de poulet, un repas chinois, une pizza, des pâtes, ... Je suis comme toi moi aussi j'ai la flemme, et j'ai tendance à parfois abuser sur le Quick, mais y'a quand même moyen de trouver d'autres plats rapides de temps en temps.

_________________

"Venez me le dire en face, bande de crabes." - Brasounette en 2013, mais toujours valable aujourd'hui
Goomy Goomy Goomy Goomy:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://dodohunter.skyrock.com
HydroSH
Shiny's Hunter Officiel
Shiny's Hunter Officiel
avatar

Masculin Nombre de messages : 4680
Date d'inscription : 06/06/2011
Localisation : -
Nombre de Shinies : -

MessageSujet: Re: Le végétarisme, le végétalisme, le bien des animaux et la morale   Sam 27 Avr 2013 - 22:10

brasounette a écrit:
Ureshii: https://www.youtube.com/watch?v=kdINcDXcPso

J'avais vu aussi un reportage beaucoup plus trash sur l'envers du décors de chez Macdo : la viande dégueulasse voir pourrie, la merde ( oui littéralement la merde) qui tombait dessus (car les employés n'ont pas le temps de nettoyer correctement les intestins)... Et puis faut bien se dire que pour manger un repas complet avec hamburger frites et coca pour 6€, y'a une couille quelque part. x)

Au pire si tu as la flemme de te faire à bouffer il vaut encore mieux aller te chercher une frite dans une friterie, des ailes de poulet, un repas chinois, une pizza, des pâtes, ... Je suis comme toi moi aussi j'ai la flemme, et j'ai tendance à parfois abuser sur le Quick, mais y'a quand même moyen de trouver d'autres plats rapides de temps en temps.


Tu veux dire qu'ils chient carrément dessus O__o ?
Revenir en haut Aller en bas
mystic251
Premiers membres
Premiers membres
avatar

Masculin Age : 29
Nombre de messages : 1123
Date d'inscription : 04/10/2005
Localisation : Bourgogne
Nombre de Shinies : -

MessageSujet: Re: Le végétarisme, le végétalisme, le bien des animaux et la morale   Sam 27 Avr 2013 - 22:12

Non lol, la merde est déjà dans l'intestin de la bestiole, mais vu qu'ils doivent faire un travaille a la chaine, il ne l'enlève pas correctement, voir pas du tout.
Et puis, dans les restos, c'est souvent que les mecs pisse dans la bouffe Laughing
Revenir en haut Aller en bas
http://mystic251.skyblog.com/
HydroSH
Shiny's Hunter Officiel
Shiny's Hunter Officiel
avatar

Masculin Nombre de messages : 4680
Date d'inscription : 06/06/2011
Localisation : -
Nombre de Shinies : -

MessageSujet: Re: Le végétarisme, le végétalisme, le bien des animaux et la morale   Sam 27 Avr 2013 - 22:16

mystic251 a écrit:
Non lol, la merde est déjà dans l'intestin de la bestiole, mais vu qu'ils doivent faire un travaille a la chaine, il ne l'enlève pas correctement, voir pas du tout.
Et puis, dans les restos, c'est souvent que les mecs pisse dans la bouffe Laughing

Rofl ._.
Puis je ne parlerais pas de l'hotellerie de mon école qui a déjà pissé dans des plats c)
Revenir en haut Aller en bas
Mint
Nouveau Membre
Nouveau Membre
avatar

Féminin Age : 24
Nombre de messages : 32
Date d'inscription : 03/10/2013
Localisation : Londres
Nombre de Shinies : 19

MessageSujet: Re: Le végétarisme, le végétalisme, le bien des animaux et la morale   Sam 5 Oct 2013 - 23:49

Je vous trouve un petit peu dur quand même!

Je suis vegetarienne depuis des années et franchement je ne m'en porte pas plus mal. Ne pas manger de viande est beaucoup plus sain que ça en à l'air, c'est pas comme si on se tuait doucement Smile

Après faut dire que 80% des végés sont des extremistes qui crachent sur la gueule de tout le monde en traitant les gens de 'mangeurs de cadavres', 'assassins' et j'en passe. Perso je trouve ça mais d'un ridicule...

Les gens en deviennent complètement malade. Je parcourais un forum végé y'a quelques mois et certains vegetaLiens (qui ne mangent ni viande ni oeufs ni fromage ni lait ni miel ni quedal) partent dans de grand délires.
Comme quoi, si t'as un chat, faut que le chat soit vegetalien aussi.
Et que ils ne supportent plus les diner en famille/en amoureux ou y'a de la viande sur la table, ça les fait pleurer pendant des jours...

Eh oh c'est bon, y'a des limites UoU
Je trouve le fait de tuer des animaux absolument immonde et déplorable et je ne veux pas en faire partie, d'ou la raison pour laquelle je n'en fais pas partie! Mais je ne crache sur personne et je ne vais pas protester dans la rue ou quoi que ce soit parce que ça va trop loin...

C'est dommage que les végétariens soient pas énormement appréciés a cause de certains idiots extrémistes. J'vous jure qu'on est gentils! Very Happy
Et franchement, niveau santé, c'est des conneries de dire que les végétariens sont faibles et pales! ( Par contre les vegetaliens... :/ )

Et pour mc do... Je ne vais même pas rentrer dans ce debat la Laughing Laughing 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/teddymint3
Djbapt
Aspirant SH
Aspirant SH
avatar

Masculin Age : 27
Nombre de messages : 665
Date d'inscription : 08/09/2013
Localisation : Derrière toi. Ah t'y as cru hein?
Nombre de Shinies : 5

MessageSujet: Re: Le végétarisme, le végétalisme, le bien des animaux et la morale   Dim 6 Oct 2013 - 0:30

Moi, je ne suis pas végétarien ou végétalien ni rien. J'adore la viande, et si la bête a eu une belle vie, bien nourrie etc. ça me suffit. Je tiens juste à dire que le fait de manger des animaux a permis la survie de nombreuses races et espèces : porcs, vaches à viandes, mouton, ainsi que plusieurs races de chevaux. Donc d'un point de vue écologique, ça reste une bonne chose. L'homme est omnivore, il peut voire même doit manger de la viande pour avoir un apport équilibré de nutriments. Et il faut donc tuer des animaux, d'une manière ou d'une autre. Demande à tous ceux qui travaillent dans un abattoir ou une ferme, ça ne les a jamais enchanté de tuer un animal, il n'en tirent aucune gloire, mais ils font juste ça pour bouffer, et à mon sens c'est compréhensible. Une plante aussi est vivante. J'aime beaucoup les animaux, mais les tuer pour leur viande n'est pas un problème. Les pratiques dans des abattoirs en France tendent à les faire souffrir le moins possible, je ne vois pas ce qu'il faut de plus.

Mint, tu dis que tu ne te tue pas doucement, eh bien en fait si, tu accumules petit à petit une carence en certaines protéines plutôt essentielles, et ça peut te jouer des tours plus tard. Ca n'arrive pas à tous les végétariens mais plusieurs font des anémies qui peuvent s'avérer graves. Je ne veux pas te forcer, je respecte le fait que certains ne veulent pas manger de viande, mais garde simplement ce fait en tête.
Revenir en haut Aller en bas
Mint
Nouveau Membre
Nouveau Membre
avatar

Féminin Age : 24
Nombre de messages : 32
Date d'inscription : 03/10/2013
Localisation : Londres
Nombre de Shinies : 19

MessageSujet: Re: Le végétarisme, le végétalisme, le bien des animaux et la morale   Dim 6 Oct 2013 - 8:01

(Fiouuu désolée pour le pavé de bon matin)

Il y a beaucoup moins de risques d'avoir des carences avec une alimentation végétarienne équilibrée, variée et naturelle, qu'avec un régime omnivore classique.
Le fait que les vegetariens n'ont aucun apport en protéines ou vitamines est complètement faux, c'est une rumeur que les gens ont inventer pour se justifier.

Le régime végé est basé sur l'association céréales-légumineuses pour avoir tous les acides aminés/fer dont on a besoin. Les gens s'imaginent juste qu'on mange que de la salade comme des lapins... Mais pas du tout, on mange exactement pareil. Sauf qu'au lieu de faire des pates au jambon, je ferais des pates aux aubergines.. Au lieu de manger big mac je mangerais un burger végé Smile

Oui, peut etre que tu connais X qui a très mal supporté le végétarisme, qui a eu des carences, oui en effet c'est possible mais lorsqu'on devient végétarien il faut réapprendre les bases d'un nouvel équilibre alimentaire, ceux qui ne le font pas risquent des carences parfois grave.

C'est comme tout! Si tu est omnivore et que tu ne manges que mc do et des pâtes au jambon, bonjour les carances plus tard Laughing
La clée est de varier l'alimentation, et ça a été prouvé scientifiquement que les protéines végétales trouvées dans les légumineuses sont aussi bonnes qu'un steak Razz
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/teddymint3
Djbapt
Aspirant SH
Aspirant SH
avatar

Masculin Age : 27
Nombre de messages : 665
Date d'inscription : 08/09/2013
Localisation : Derrière toi. Ah t'y as cru hein?
Nombre de Shinies : 5

MessageSujet: Re: Le végétarisme, le végétalisme, le bien des animaux et la morale   Dim 6 Oct 2013 - 14:37

Oh tu sais, moi ça c'est ma soeur qui fait des études de diététique qui me l'a dit. Ca me paraissait plausible donc je l'ai cru. Je ne dis pas que tu vas forcément avoir des problèmes, mais ça s'est vu, et même chez des gens qui sont végétariens depuis des années.
Revenir en haut Aller en bas
froggy25
Nouveau Membre
Nouveau Membre
avatar

Masculin Age : 30
Nombre de messages : 91
Date d'inscription : 01/12/2006
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Le végétarisme, le végétalisme, le bien des animaux et la morale   Ven 21 Mar 2014 - 1:59

Mint a écrit:
Et franchement, niveau santé, c'est des conneries de dire que les végétariens sont faibles et pales! ( Par contre les vegetaliens... :/ )
Ouais je suis tous les jours fatigué obligé de me trainer dans la rue les bras au sol tellement c'est difficile de marcher, je suis tout pâle je sens que mon corps va lâcher d'un instant à l'autre c'est sans doute parce que je n'absorbe pas de lait d'une vache qu'on a violée avant de kidnapper le bébé dès sa naissance, à moins que ce ne soit parce que je ne mange pas les œufs de poules qui ont été sélectionnées dès la naissance après qu'on ait broyé tous les mâles, ah là là si j'avais sû j'aurais mis la logique de côté pour être en meilleure santé. Sad

À part ça je fais du sport et je pète la forme après 5 ans de végétalisme. J'ai tendance à devenir aigri par contre, sans doute est-ce dû à mon régime alimentaire, à moins que ce ne soit à force de lire ce genre de commentaires débiles à longueur de temps...
Revenir en haut Aller en bas
Brasounette
Vendeuse de rêves
Vendeuse de rêves
avatar

Féminin Age : 25
Nombre de messages : 4775
Date d'inscription : 24/08/2006
Localisation : A la garderie de l'IA, en train de surveiller mes enfants
Nombre de Shinies : MY BUTT IZ SHINY TOO

MessageSujet: Re: Le végétarisme, le végétalisme, le bien des animaux et la morale   Ven 21 Mar 2014 - 3:12

Rofl comment tu réponds et tu t'emballes sur un commentaire qui date de plusieurs mois! x)

Après je pense que chaque personne est différente, tu vis peut-être très bien ton régime mais une autre personne elle le vivra mal. Remarque je dis ça, j'en sais rien hein! Mais tout le monde n'a pas les mêmes besoins.

... On viole les vaches pour qu'elles donnent du lait? Mais sinon en effet boire du lait de vache c'est une grosse connerie pas naturelle du tout. Qui boit du lait dans la nature? Les petits. Alors pourquoi est-ce qu'on continue à boire du lait une fois adulte, d'une autre espèce animale qui plus est? Ta gueule ne pose pas de questions. x) Mais là encore je dis ça, j'aime beaucoup le lait. Je crois que je me suis déjà exprimée sur ce topic, beaucoup de choses me choquent et me semblent anormales mais ce n'est pas pour autant que je vais m'arrêter de manger/boire ce que je veux. Ouais c'est hypocrite mais bon... ^^ Mieux vaut ça qu'un discours type "On est des carnassiers, les autres animaux sont là pour ça" je présume?

_________________

"Venez me le dire en face, bande de crabes." - Brasounette en 2013, mais toujours valable aujourd'hui
Goomy Goomy Goomy Goomy:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://dodohunter.skyrock.com
Suisen
Nouveau Membre
Nouveau Membre
avatar

Féminin Age : 24
Nombre de messages : 121
Date d'inscription : 13/12/2013
Localisation : Belgique
Nombre de Shinies : Ma chance insolente est trop puissante que pour être quantifiée.

MessageSujet: Re: Le végétarisme, le végétalisme, le bien des animaux et la morale   Ven 21 Mar 2014 - 8:17

Et bien je me suis dit, pourquoi ne pas répondre modestement ?

Je suis une hypocrite. C'est clair, net, précis, tout ça tout ça. Ceux qui me connaissent doivent se douter de l'amour que j'ai pour les animaux, si ce n'est pas plus que pour les êtres humains d'ailleurs. Mais voilà, je pense que je serais incapable de franchir le pas malgré que je me sois posée la question à de nombreuses reprises et que ça cogite fort là-dedans.

Il faut admettre que j'ai été très jeune "confrontée" à la défense animale. J'habite à côté d'un refuge animalier. C'est peut-être ça qui m'a rapidement bloquée, aller savoir, c'est assez effrayant de voir cela poussé à l'extrême, bien que mes voisins soient des anges. Sans les connaître, les portes ouvertes ressemblent à une secte étrange, à une propagande pour le végétalisme qui me pousse deux fois par an minimum à me foutre des claques pleine de remords.

Alors si ce n'était que ça, j'aurais peut-être franchi le pas puisque je ne suis pas la plus grande accro à la viande qui soit ? Comme évoquer plus haut, ce régime alimentaire ne convient pas à tout le monde. En prenant mon cas, j'ai plusieurs carences que je dois combler avec des compléments malgré que je mange de tous et que ma maman adorée varie les repas.

Je vais m'égarer du débat pour répondre car je suis réellement choquée de ce que j'ai pu lire.

J'ai trait des vaches (HAN MON DIEU J'AI COMMIS UN VIOL *Pleure dans un coin*), on a dû se séparer de quelques coqs car ils tuaient les poules de façon ignoble et que personne n'en veut SAUF pour les exploiter pour des concours de chant de coq et du coup on les a mangé, je mange leurs oeufs et elles semblent tellement plus malheureuses que quand tous les poussins sont tués par des fouines, renards et rats, ... Personnellement je comprends très mal ce passage. Les généralités dites sur un ton agressif, je n'aime pas ça, tous mes animaux sont heureux malgré ces "choses horribles" que je peux leur faire, ma voisine dit même qu'ils seraient forcément plus malheureux ailleurs. (et pour elle ce n'est pas dit à la légère)

Soyons clairs, même si je comprends la réalité que tu peux dénoncer, la généralisation abusive dans un débat n'a forcément pas sa place, surtout quand le message en lui-même est excessif sur bien des points. On ne m'apprendra pas les réalités dans les fermes, de la cruauté animale, mais à mon sens, le nombre de petits animaux que j'ai nourri au biberon avec du lait qui provient d'un viol (oui, cette dénomination m'a fortement choquée) parce que leur mère était morte de maltraitance (parfois en devant me lever toutes les deux heures avec cours le lendemain), le nombre d'animaux dont je m'occupe chaque jour et que je pense sincèrement rendre heureux, ... ça ne peut me valoir que la dénomination d'hypocrite, pas celle de monstre qui est fortement sous-entendue dans ton post.

C'était le pavé de Suisui, sponsorisé par ses 19 chats.
Revenir en haut Aller en bas
Djbapt
Aspirant SH
Aspirant SH
avatar

Masculin Age : 27
Nombre de messages : 665
Date d'inscription : 08/09/2013
Localisation : Derrière toi. Ah t'y as cru hein?
Nombre de Shinies : 5

MessageSujet: Re: Le végétarisme, le végétalisme, le bien des animaux et la morale   Ven 21 Mar 2014 - 11:50

Ahah tu m'as bien fait marrer, j'aime bien ces arguments.
Revenir en haut Aller en bas
froggy25
Nouveau Membre
Nouveau Membre
avatar

Masculin Age : 30
Nombre de messages : 91
Date d'inscription : 01/12/2006
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Le végétarisme, le végétalisme, le bien des animaux et la morale   Ven 21 Mar 2014 - 12:52

Suisen a écrit:
J'ai trait des vaches (HAN MON DIEU J'AI COMMIS UN VIOL *Pleure dans un coin*)
Je parle de l'insémination quand je parle de viol.
Citation :
on a dû se séparer de quelques coqs car ils tuaient les poules de façon ignoble
Je ne parlais pas des coqs mais des poussins mâles broyés dès leur naissance car ils ne peuvent pas produire d'œufs.
Citation :
provient d'un viol (oui, cette dénomination m'a fortement choquée)
Si on inséminait une humaine contre son gré, et qu'on lui arrachait son bébé dès sa naissance, tu appellerais ça comment ?
Tant mieux si ça te choque.
Revenir en haut Aller en bas
Djbapt
Aspirant SH
Aspirant SH
avatar

Masculin Age : 27
Nombre de messages : 665
Date d'inscription : 08/09/2013
Localisation : Derrière toi. Ah t'y as cru hein?
Nombre de Shinies : 5

MessageSujet: Re: Le végétarisme, le végétalisme, le bien des animaux et la morale   Ven 21 Mar 2014 - 13:32

Euh inséminer un animal, ça n'a rien à voir avec lui enlever son petit dès la naissance. On insémine les juments dans les jumenteries, mais elles élèvent leur poulain. Après il faut le leur enlever, ça s'appelle le sevrage et je trouve ça normal, c'est pour ne pas faire souffrir la mère pour ne pas qu'elle continue à produire du lait. Et dans la nature, si on insémine pas la femelle elle se fait quand même monter par le mâle, qu'elle le veuille ou non parce qu'il est plus fort. Même si elle rejette la semence après ça n'en reste pas moins un viol aussi. L'insémination a cet avantage qu'elle ne fait pas mal.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le végétarisme, le végétalisme, le bien des animaux et la morale   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le végétarisme, le végétalisme, le bien des animaux et la morale
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le végétarisme, le végétalisme, le bien des animaux et la morale
» Le végétarisme infos et intox
» Monétarisme virtuel
» Idées fausses sur le végétarisme (source: One Voice)
» Réseaux et liens... Et houle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ShinysHunters :: Discussions (la vie sans Pokémon) :: Débats-
Sauter vers: